J.L, artiste-peintre

J.L, artiste-peintre

Les pommes, pas à pas.

Dessiner les pommes en préservant les blancs pour la lumière.

Peindre les pommes :
Commencer par une pomme.
Bien mouiller.
Faire une fine couche d’ocre.
Introduire du carmin en dessinant la pomme avec le pinceau et donner de l’intensité en faisant fusionner la couleur.
Ajouter un peu de jaune de cadmium.
Introduire de l’outremer sur les zones d’ombre.
Laisser sécher et faire la même chose avec les autres pommes.

Quand la couleur est sèche, reprendre les pommes en faisant un glacis de carmin sur la zone foncée et un glacis de jaune de cadmium sur le reste de la pomme.

Nb : Un glacis est un jus d’une couleur transparente.

Peindre le tapis :
Bien mouiller.
Faire fuser du vermillon au pinceau.
Ajouter quelques gouttes de jaune de cadmium et faire couler pour la fusion.

Peindre la coupe :
Mouiller en préservant les blancs.
Introduire du carmin et un peu d’outremer pour l’ombre.
Réchauffer le reflet avec de l’ocre. (Pour cela, il faut qu’il y ait eu du rouge).
Un mélange de carmin, outremer et cobalt pour l’intérieur de la coupe.

Les ombres portées :
On les fera aussi avec un mélange de carmin et d’outremer. La difficulté étant de trouver le bon dosage.
Peindre la table :
Mouiller.
Introduire de l’ocre clair, faire couler, en orientant la feuille, l’eau chargée de pigments.
Pour donner de la profondeur, foncer le premier plan avec de la terre de sienne, de l’ombre brûlée, et un soupçon d’outremer et carmin.

Le fond : Toujours dans le but de donner de la profondeur, on choisira des couleurs froides, avec du vert, complémentaire du rouge des pommes.
Mouiller et laisser le hasard choisir quelques blancs
Faire fuser du bleu de prusse.
Puis de l’ocre et du jaune de cadmium.
Laisser l’eau faire les mélanges.
Faire quelques zones d’ombre avec un mélange d’outremer et carmin.

Admirer !



18/03/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres